20 avril 2015 16:05

Le candidat à la primaire de l’UMP François Fillon a fourni ce mardi 9 propositions afin de révolutionner l’économie numérique française en passant notamment par l’éducation.


L’avenir de l’enseignement numérique


“Si la France rattrape son retard sur les cinq pays les plus performants dans le domaine du numérique, c'est un potentiel de 70 milliards d'euros de PIB supplémentaire qui pourrait être créé” a-t-il déclaré. Le numérique représente actuellement 5,5% du PIB français et pourrait passer à 7% d’ici 2020. Encore faut-il prendre les mesures suffisantes face à la Corée du Sud et à la Royaume-Uni qui occupent respectivement la première et la deuxième place du classement.


L’un des premiers secteurs touchés serait l’éducation. En effet, l’ex premier ministre compte entre autres faire passer 25% des manuels scolaires au numérique d’ici 5 ans. Cela permettrait de faire de sérieuses économies, puisque les documents papier coûtent chaque année près de 350 millions d’euros à l’Éducation Nationale. Une partie de ce budget servirait donc à acheter des contenus pédagogiques numériques, créant ainsi un marché pour les start-up du secteur.


Les enfants apprennent très tôt à se servir des outils technologiques. Dès le plus jeune âge, ils ont des jouets à écran tactile et à 6 ans, ils utilisent votre tablette aussi bien que vous ! De nombreuses applications destinées aux enfants leur permettent par ailleurs d’apprendre en s’amusant.


L’enseignement numérique est en pleine expansion, chez les petits comme chez les plus grands, comme nous l’avons vu avec les MOOC.


Le rôle de Peoplbrain


Peoplbrain peut contribuer à populariser de nouvelles méthodes d’apprentissage et d’autoapprentissage en ligne. D’une part en permettant de dématérialiser les documents papier, et d’autre part en favorisant l’échange autour de nouveaux contenus numériques.


Le guide pas à pas de Peoplbrain s’adapte à tous les supports : ordinateur, tablette ou smartphone, ce qui fait qu’on peut le consulter absolument partout, que l’on soit dans les transports en commun, à l’école, ou le soir à la maison. On peut aussi l’imprimer à la demande pour le consulter même sans connexion internet.


Un guide Peoplbrain est composé d’un ensemble de pages/étapes, et chaque page comprend une image ou une micro-vidéo complétée par une annotation de maximum 400 caractères. Cela permet à l’enseignant d’être clair et concis dans ses cours et de proposer à ses élèves des rappels des éléments vus en classe.


Les élèves peuvent s’abonner à son profil utilisateur pour recevoir une notification à chaque fois que celui-ci publie ou commente un guide. Les élèves peuvent interagir entre eux et avec le professeur dans les commentaires du guide et mentionner l’étape qui leur pose problème. Ce système favorise l’entraide !


En incluant les élèves dans un groupe, l’enseignant peut choisir de ne partager un guide qu’avec eux plutôt que de le rendre public.


Pour l’élève, c’est un vrai bénéfice ! Moins de livres et de classeurs à transporter à l’école, fini les paquets de copies dont la lecture semble insurmontable… Il identifie aisément les points du cours qu’il n’a pas compris et peut les approfondir avec son enseignant.



Tags :